Booba prouve une nouvelle fois que Ninho a triché en achetant des streams

Share:

Depuis la sortie de son album JEFE, Ninho cartonne sur les plateformes de streaming. Mais depuis quelques jours, Booba accuse le jeune rappeur de tricher sur ses écoutes et a envoyé des preuves. 

Sur son compte Instagram et Twitter, Booba a partagé des classements où l’on peut voir l’album de Ninho dans le Top de plusieurs pays différents, comme Singapour, la Malaisie, ou encore la Thaïlande. Ces nations sont réputées pour être des territoires comportant des « fermes à streaming ».

Toutefois, Booba ne s’est pas arrêté là. Quelques heures plus tard, le rappeur originaire du 92 a publié des captures d’écran de classement provenant de Thaïlande et de Singapour. « Salut Skusku. On accuse pas, on a les preuves en fait ! », dit-il dans un premier temps en légende de sa publication. Puis il rajoute ensuite : « Quand vous trouverez un artiste Thaïlandais qui rap en Thaïlandais dans le Top 50 France, vous m’appelez, c’est moi qui paye le café ». Et pour finir, l’artiste de Boulogne-Billancourt a rajouté : « ou un rappeur Singapourien. Ca fait deux cafés ».

Même si Booba est connu pour ses clashs à outrance, il faut avouer que ses arguments sont assez convaincants. Ninho aurait-il eu les yeux plus gros que le ventre sur ce coup là ?