Rap-game et LGBT : Deux communautés vraiment incompatibles ?

Share:
Photo de couverture de l'article Rap-game vs LGBT

This is Riviera a décidé de mener l'enquête sur un sujet (trop souvent) tabou dans le rap-game français. 

Nombreux ont été les rappeurs à avoir dérapé sur ce sujet sensible. On se souvient notamment de Koba LaD qui s'est vu déprogrammé de nombreux festivals et qui a vu sa carrière très lourdement abimée après avoir notamment encouragé un infanticide homophobe. Si on remonte un peu dans le temps, la Sexion d’Assaut avait été confrontée à une polémique semblable en 2010 après des propos de Lefa. Encore aujourd'hui, si on regarde les textes, on peut citer des punchlines de RohffGims, SCH, Ideal J à l’ancienne, qui ne sont pas tendres avec les homosexuels... 

"Ça m’a soulé, j’crois qu’il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique" Maitre Gims

Des mentalités qui tendent à évoluer tout de même >>>

Même si le chemin est encore long pour atteindre ce fameux "Vivre ensemble" parfait, on remarque ces dernières années que les mentalités évoluent et que la communauté LGBT est (enfin) de plus en plus respectés voir même appréciée au seins du rap-game français. Alkpote semble d'ailleurs avoir mis un gros coup de pied dans cette fourmilière de préjugés en collaborant avec Bilal Hassani pour le titre "Monarchie Absolue"


Récemment, c'est la super-star française Angèle qui a fait son coming-out avec beaucoup de pudeur mais cela n'a en rien dérangé son public, bien au contraire ! Du côté des indépendants on voit même certains artistes défendre leur communauté avec beaucoup de conviction. C'est notamment le cas de Simon Vendeme, un proche de Shy'm qui a récemment sortie un clip osé où il s'y montre avec ses conquêtes sans détour. 


Avec l'affaire Koba LaD et les très nombreuses sanctions infligés et par son public et les professionnels, on a vraiment l'impression que les choses bougent dans le bon sens. Le temps nous dira si oui ou non, la frontière entre le rap et la communauté LGBT va disparaître complètement, on l'espère en tout cas...