Rencontre avec Julia Guez à l'occasion de la sortie de son nouveau clip "Fixe" [INTERVIEW]

Share:

L'occasion de vous faire découvrir son nouvel EP "2 Days In Paris". 

Aujourd'hui, nous partons à la rencontre d'une très belle artiste : Julia Guez. Avec son nouvel EP intimiste et acoustique, la chanteuse a clairement fait chavirer nos coeurs. Voici son interview... 

Bonjour Julia. Parlons de ton titre « Fixe », qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire ce titre ? 
 
Julia Guez : Je pense qu’au départ c’était une manière d’exprimer mon combat contre un manque de concentration, cette habitude de se laisser brouiller l’esprit par des pensées bourdonnantes dont on aimerait bien se débarrasser, et se « fixer » sur un travail, une pensée, une sensation que l’on a envie de faire perdurer dans le temps.
Et puis c’est devenu une réflexion plus globale sur l’éphémère et cette volonté de donner de la permanence à la vie. Gageure impossible, mais l’art fixe les émotions dans le temps d’une certaine manière….

 
Quelles sont tes habitudes pour composer tes musiques ?
 
Julia Guez : J’écris principalement des textes sur des sujets qui m’animent. Parfois c’est une idée que j’ai depuis longtemps, parfois c’est plus immédiat. Il m’arrive de composer directement avec le texte. Souvent, je demande à des compositeurs dont j’imagine que le style correspondrait bien au texte d’essayer quelque chose.
 
Pourquoi avoir appelé ton nouvel EP « 2  Days In Paris » ? 
 
Julia Guez : On s’est rencontré directement en studio à Paris avec les deux musiciens, le pianiste Michel Amsellem et le guitariste Brice Delage. C’est Philippe Russo qui a pensé nous réunir pour l’enregistrement de ces titres en acoustique. Et tout s’est fait très vite !


On a tout posé ensemble avec la voix et enregistré dans la foulée ! C’était assez dense émotionnellement de partager cela ensemble et j’en garde un superbe souvenir. Et par rapport au temps que l’on peut mettre en dehors pour organiser tout cela, l’écriture, les rencontres, l’attente, je trouvais ça intéressant aussi de mettre en avant ces deux petites journées, très fortes pour moi, qui concrétisent en un EP final le travail et l’attente de plusieurs mois.


Quel est ton réseau social préféré ?
 
Julia Guez : Je vais surtout sur les réseaux pour mettre en ligne mes contenus musique, et je dois dire que Facebook est celui pour lequel j’ai le plus d’attachement… Sur ma page Facebook, en comparaison d’Instagram, les gens prennent le temps, se livrent davantage, ils parlent de leur famille, leurs deuils parfois… et ça me touche !
J’ai l’impression que l’on a créé une forme de lien d’amitié.
 
Donne-nous 3 titres de ta playlist Spotify, comme ça, sans réfléchir !
 
Julia Guez : « Mi amor » de Vanessa Paradis, que je viens de découvrir, ça donne la pêche. « Lead the way » de Mariah Carey (juste pour la vibe de la fin !). Et “My Love » de Justin Timberlake pour se mettre d’humeur sexy le matin !
 
Un artiste que t’aimerais ressusciter ? 
 
Julia Guez : Juliette Gréco, qui n’est pas décédée il y a si longtemps. Je l’aurais bien écoutée des heures raconter ses anecdotes… Elle était magique.

Et avec qui t’aimerais collaborer ? 
 
Julia Guez : Benjamin Biolay, il est fort, paroles et musiques ! Vianney aussi, Vincent Delerm, j’aime beaucoup. Et sinon Ed Sheeran, j’adorerais un duo !
 
Pourquoi avoir choisi de produire ton dernier projet en version acoustique ?
 
Julia Guez : Parce-que j’avais envie d’être dans une ambiance musicale proche de ce que j’ai pu proposer sur scène, assez épurée, avec peu de musiciens, qui met en valeur la voix et les textes. Et j’avais également envie de dévoiler quelques titres, en attendant de proposer quelque chose d’un peu plus produit avec une identité d’arrangements qui me correspond.

 Ton instrument de musique préféré ? 
 
Julia Guez : Le piano. On voit tout ce qui passe, et ça met en valeur la voix.

C’est quoi la suite pour toi ?        
 
Julia Guez : J’ai fait quelques premières parties dernièrement, notamment en province. J’aimerais organiser un live à Paris avec mes nouvelles chansons très prochainement. Je travaille aussi sur des nouvelles chansons et un nouvel EP.

Un dernier mot avant de nous quitter ? 
 
Julia Guez : J’aime cette phrase de Camus : « Le sens de la vie supprimé, il reste encore la vie » !


----------

Rejoindre Julia Guez sur les réseaux : 

Facebook   -   Instagram   -   Youtube