RK accusé de violences conjugales : il écope de six mois de prison avec sursis

Share:
Photo de RK

Après plusieurs reports, le jugement de RK s’est déroulé au tribunal de Meaux ce lundi 8 novembre 2021. La sentence est tombée. Accusé de violences conjugales, le rappeur a récolté six mois de sursis probatoire.

Souvenez-vous, au début de l’été, RK a été au cœur d’un badbuzz lorsque des images de coups portés envers sa compagne ont été dévoilées au grand jour. En effet, il l’aurait assené de coups au visage après une altercation à leur domicile à Serris. Les forces de l’ordre sont intervenues juste après avoir été prévenues par les voisins. De là, le jeune homme a immédiatement été placé en garde à vue pour répondre de ses actes qu’il a partiellement reconnu. Quant à la victime, elle a bénéficié d’une ITT (incapacité totale de travail) pénale d’une durée de 4 jours. Cela dit, le procès a entre temps été reporté à plusieurs reprises notamment à cause de son avocat qui était en vacances, ce qui lui a laissé trois mois de répit. Finalement, celui-ci s’est déroulé au tribunal de Meaux ce lundi 8 novembre 2021.

La sentence est tombée et RK a finalement écopé de six mois de prison avec sursis probatoire pour violences conjugales selon les premières informations du Parisien. Pour rappel, l’artiste de son vrai nom Ryad Kartoum est accusé d’avoir donné un coup de poing au visage de sa petite amie de l’époque. Chose qu’il a nié. De plus, il a interdiction de rentrer en contact avec elle. A côté de cela, il devra également suivre un stage de responsabilisation des auteurs de violences conjugales. Jusqu’à aujourd’hui, le rappeur ne s’est jamais exprimé de manière publique au sujet de cette histoire.