Nekfeu vient d’être aperçu en mission humanitaire auprès d’orphelins au Burundi

Share:
Photo de Nekfeu

Absent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois, Nekfeu a fait une apparition remarquée il y a quelques heures. Le rappeur parisien a apporté son soutien à l’ONG Bani Street auprès d’orphelins du Burundi, en Afrique de l’Est. 

Bani Street est une ONG française créée en 2016. Elle a pour vocation à soutenir tous les enfants en difficultés humanitaires, financières ou morales ainsi que leurs familles quelle que soit leur origine ou leur religion. Leur priorité est de sortir les enfants de la rue et de venir en aide aux enfants réfugiés en grande précarité pour leur assurer un avenir grâce à l’éducation.

Bani Street a pour mission de développer l’accès à l’éducation des enfants des rues et réfugiés. Pour cela, elle ouvre des structures d’accueil, d’hébergement et d’éducation à destination des enfants. L’association assure aussi le maintien du lien familial en soutenant les familles.

Nekfeu apporte son soutien à l’ONG Bani Street

De nombreuses personnalités soutiennent cette association. On peut notamment compter sur Vegedream, Dawala, Mister V, Lacrim, Seb La Frite, Mokobé ou encore Nekfeu. Ce dernier a décidé d’apporter son soutien à l’ONG. S’il se fait rare médiatiquement, l’auteur de Feu n’en reste pas moins impliqué dans le monde humanitaire.

Le Fennec a été aperçu au Burundi ces derniers jours, auprès de Moussa Ibn Yacoub, fondateur de Bani Street. Sur plusieurs images, on le découvre au milieu d’enfants. L’ONG a récolté des fonds pour construire un nouvel orphelinat et ainsi davantage correspondre à leurs besoins. Actuellement, l’orphelinat accueille 81 enfants. Une cagnotte est ouverte en ligne et a déjà récolté près de 700 000 euros.

Moussa Ibn Yacoub a publié une vidéo dans laquelle on découvre également Nekfeu aux chutes de Karera, dans la province de Rutana. « C’est magnifique, je ne sais pas quoi dire de plus. Regardez de vous même. », relève l’artiste en constatant la beauté du paysage.