Le groupe EGO GANG tout en douceur avec leur clip "Leather So Soft"

Share:
Photo de EGO GANG

L'occasion d'annoncer l'arrivée de leur nouveau projet "Interlude". 

Il y a quelques semaines, le groupe EGO GANG composé de Selo, Waran & Génome dévoilait son tout dernier clip intitulé "Leather So Soft". Sur une prod' à la fois douce et mélancolique, les rappeurs développent un rap mélodique en enivrant. On est clairement sous le charme... Réal du clip signée Prog Production.

"Rejoins-moi qu'on puisse tout réécrire oé, tourner les pages et refermer le livre oé" EGO GANG


"Interlude" bientôt disponible >>>

L'étoile filante de la région centre Selo revient avec son EGO GANG le 12 novembre 2021 pour la sortie d’INTERLUDE, 10 titres et une quarantaine de minutes de musique qui rend l'hédonisme torturé avec des détails picturaux, une production méticuleuse et une mélodie mélancolique.

EGO GANG veut devenir l'antihéros des hommes qui pensent que la torture émotionnelle est essentielle à la masculinité.
Sur des rythmes mélancoliques, lumineux et réfléchis, INTERLUDE trouve un équilibre presque parfait entre un homme qui soigne encore ses blessures et un homme qui émerge d'une longue nuit noire. Cet album est plus convivial pour la radio mais ne tombe jamais dans la facilité "mainstream".

SELO parle de ses relations et de l'automédication comme s'il acceptait d'être une contradiction ambulante, il fait souvent allusion à Bonny & Clyde et détaille son style de vie et précise qu'il ne changera pas pour une femme. Une contradiction de plus…
Waran parle de ses souffrances et de ses abandons du passée, Oui, tout au long d’INTERLUDE, il parle des mêmes relations hantées dans la même perspective tordue et pourtant nous continuons à écouter piste après piste. Parce que la façon dont il en parle semble un peu plus sacrée, un peu plus convaincante.
Avec Génome nous avons un romantique désespéré qui savoure les fantômes de son passé et refuse de détourner le regard de la prospérité de son présent. La mélodie de Génome a toujours été sur les contrastes, et ici la beauté et la folie sont plus harmonieusement intégrées que jamais.

INTERLUDE semble être l'un de ces moments expérimentaux où la confiance en la drogue nous a donné le coup de pouce pour se livrer encore un peu plus. Les lumières faiblissent et le pouls ralentit, les artistes, passant en revue les dommages subis et infligés, parait épuisé.C'est un voyage à travers un terrain de luxure toxique, de paranoïa sans sommeil, de vantardises et de traumatismes profonds.
Surtout, c'est un autre chapitre du livre d’EGO GANG.

L'autoportrait qui nous reste est celui d'une figure saisissante, déconcertée et surtout honnête : 3 artistes transpercés par la douleur du passé et condamné à la répéter.

Restez connectés la team et rendez-vous le 12 novembre pour découvrir ce projet... 

Cover de Interlude de EGO GANG

Cover du projet "Interlude"

----------

Rejoindre EGO GANG sur les réseaux : 

Facebook   -   Instagram   -   Youtube