Le maire de Cannes David Lisnard s'emporte sur les réseaux et réagit sur les mesures annoncées par Emanuel Macron

Share:
Photo de David Lisnard pendant un discours sur la croisette à Cannes

Le maire de Cannes n'a pas la langue dans sa poche, et c'est tant mieux. L'homme politique vient prendre la défense de la jeunesse souvent laissée pour compte pendant la crise sanitaire. 

Il y a quelques heures, le maire de Cannes David Lisnard, rédigeait un message fort via son compte twitter en réponses aux nouvelles directives annoncées lundi soir par le président de la république. Ce dernier affiche clairement son désaccord avec la façon dont est gérée une nouvelle fois cette crise par l'Elysée. 

Il souligne notamment le fait que le gouvernement ait "interdit" pendant des mois l'accès au vaccin contre le covid-19 aux jeunes avant de le rendre désormais obligatoire. Un non sens qui démontre bien tout la difficulté qu'a l'exécutif à gérer cette crise. Il s'exprime ainsi "Ni terrasse ni ciné pour nos ados sans une vaccination qui leur était interdite il y a peu ou s'ils ne présentent pas un test à faire et refaire. Nos enfants sont depuis le début les victimes de l’incurie de l’Exécutif, avant de rembourser toute leur vie le «quoi qu’il en coûte»."


Une réflexion partagée par de nombreux maires partout en France qui vient un peu plus rajouter de la distance entre le président et ses citoyens pendant cette période douloureuse et éprouvante pour de nombreux français...