Kim Glow, Michael Vendetta, découvrez qui sont ces personnalités qui refusent de se faire vacciner

Share:
Photo de Kim Glow et Mickael Vendetta

C'est un sujet qui est sur toutes les lèvres actuellement et qui divise pas mal. Alors, vaccin ou pas vaccin ?  

On commence avec Kim Glow qui a été plus que catégorique. C'est sur instagram que l'influenceuse au 1 million d'abonnés a pris une position ferme contre la vaccination. Elle écrit : "J'irai pas au reste, je commanderai sur Uber. J'irai pas en discothèque, je ferai la fête chez moi. J'irai pas au musée, je regarderai la chaine Histoire. J'irai pas en concert, je préfère écouter la musique chez moi. Rien à foutre de leur #PassSanitaire. La liberté ou rien." 



On continue avec Francis Lalanne qui lui a fait très fort... Le chanteur a carrément qualifier le vaccin anti-covid de crime contre l'humanité. Ni une, ni deux, son compte twitter a été suspendu quelques heures plus tard. Le 8 juillet, il avait écrit : « Ils ne confirmeront jamais que les décès sont à cause des vaccins, sinon ils admettraient qu’ils organisent un crime contre l’Humanité ! Donc les gens vont officiellement mourir de tout sauf des vaccins ! »


Mickael Vendetta a lui aussi fait parler de lui en comparant de façon assez maladroite le vaccin à un viol. Des propos qui ont choqué les internautes et pas qu'un peu... Il a écrit : "Le vaccin obligatoire, c'est comme un viol. Une pénétration sans consentement", a-t-il écrit. En légende : "non, je ne me ferai pas violer par Big Pharma."


L'animateur radio Cauet pourrait même aller jusqu'à fabriquer de faux passes sanitaires. Suite aux annonces du gouvernement, ce dernier s'est déchainé sur son compte Twitter et a poussé un gros coup de gueule et a écrit notamment : "Je pense que la recherche Google : « Tuto pour maîtriser Photoshop rapidement pour faire un faux test pour aller manger une crêpe avec des amis » Est en train d’exploser 😀" 



Même si les réservations pour se faire vacciner sont en train d'exploser (2 millions de rendez-vous pris depuis le discours de Macron), nombreux vont être les personnes ne voulant coûte que coûte pas se faire vacciner. À suivre...

Aucun commentaire