Akhenaton détruit complètement les émissions de téléréalité en direct à la télévision

Share:

Le rappeur ne mâche pas ses mots. 

C’est un pavé jeté dans la marre. Pionnier dans le rap français, figure tutélaire des quartiers marseillais, le rappeur de IAM vient de dézinguer la téléréalité dans l’émission « C à vous » sur France 5. Il confie que ses enfants ont une liberté de culture, de culte, et d’expression absolue chez lui mais qu’il leur est interdit de regarder la téléréalité depuis ses débuts en 2001 avec l’émission Loft Story. La position du rappeur peut paraître « extrémiste » tant la téléréalité s’est imposé partout mais cependant… cela n’a pas toujours été le cas.

La première édition du loft a constitué un véritable tremblement de terre médiatique. Des journaux d’information très sérieux comme « Libération » ou « Le Monde » y ont consacré leur Une en apportant la même critique qu’Akhenaton. Car il faut savoir que le business de la téléréalité est rentable pour les chaînes de télévision comme celle des Docu-fictions. L’argent investi est très en déca des revenus générés.

En revanche, cette tendance de la téléréalité qui trouve ses origines dans l’émission « Big brother » en Hollande a des conséquences néfastes selon certains. Car elles glorifient dans un sens l’esthétique Mac Donald’s (les beautés faciles), mais aussi un matérialisme chevronné (« Les Marseillais à Dubaï« ), et un sens de la concurrence et l’agressivité dans les rapports humains.

Pire encore, elles détruisent le lien imperméable entre la réalité et la fiction. La plupart de ces shows sont scénarisés pourtant ils sont représentés comme étant réels. Avec la présidence de Donald Trump, et l’avènement des fake news, on a aussi pu goûter à la fiction politique dans la réalité.

En revanche, un argument vient contrecarrer la position d’Akhenaton. La télévision à son apparition était aussi considérée comme pernicieuse tout comme internet. Et aujourd’hui, la téléréalité est entré dans le quotidien, et ne fait plus débats. Faut-il pour autant tout légitimer ?