La vice-présidente de Nike démissionne : son fils recelait des sneakers !

Share:

Vice-présidente de la division Nord-Américaine de Nike, Ann Hebert a démissionné de son poste à cause des activités douteuses de son fils…

Employée de Nike depuis 25 ans, Ann Herbert a annoncé ce lundi 1er mars qu’elle quittait l’entreprise. “Ann Hebert, vice-présidente et directrice générale de l’Amérique du Nord, a décidé de quitter Nike, et ce immédiatement. […] Nous remercions Ann pour ses 25 années passées chez Nike et lui souhaitons bonne chance”, peut-on lire dans un mail interne à la société identifié par son fameux logo en forme de virgule inversée. Une décision qui, d’après la marque au swoosh, aurait été prise par la principale concernée en son âme et conscience. Toutefois, son départ survient quelques jours seulement après un énorme scandale dans lequel elle était directement impliquée. C’est plus précisément son fils, prénommé Joe, qui serait à la genèse de la polémique. Le jeune homme, âgé de 19 ans, a récemment monté un bizness de recel de sneakers, avec des méthodes pour le moins… borderline !