Le media rap OKLM de Booba, c'est terminé !

Share:

Le rappeur se lançait dans l’aventure il y a environ 4 années. En plus de sa plus grosse passion qu’est la musique, le rappeur lançait son propre media, OKLM. Le groupe comprenait une radio, une télévision et un site internet. 

Seulement depuis un moment, tout le réseau est en sourdine. Sur le bouquet Canal+ on a pu voir que la chaîne de télé OKLM Tv pourtant bien positionnée dans le paysage urbain n’émettait plus. Le site internet a été bloqué, la radio quant à elle ne fait plus signe d’existence avec ses ondes autrefois convoitées.

Les différents réseaux sociaux du groupe OKLM quant à eux ne donnent aucune nouvelle des entreprises respectives. Booba est pour sa part resté également silencieux sur la question. Sur son profil Facebook, le rappeur n’a aucunement mentionné les raisons de cette soudaine disparation du groupe. Une réaction assez étrange qui interpelle plus d’un sur les réseaux sociaux.

Au lancement du projet, le rappeur portait un message d’espoir pourtant.  « OKLM ça va être un gros média qui va réunir toutes les nouveautés musicales mais aussi culturelles. Que ce soit un humoriste des halls, un sportif, un rappeur, un danseur, un cuistot, un jardinier, tant qu’il a du talent, le plus méritant sera mis en avant. Ce que personne ne fait, on va le faire à notre sauce comme il se doit. »

Plusieurs hypothèses justifieraient cette interruption certainement inattendue, notamment l’accès payant à la chaîne de télévision, la crise sanitaire, qui touche tout le monde entier.

 A ce propos, Rohff a partagé une capture d’écran d’un tweet faisant état de cette dissolution en story Instagram, pointant ainsi un échec de son adversaire. Ce à quoi le PDRG a ajouté “#Mercipourlestravlots”, une phrase qui fait référence au célèbre “Merci Stavo pour les travaux” du rappeur Stavo de 13 Block (Fuck le 17), mais également aux rumeurs selon lesquelles Booba aurait eu une relation sexuelle tarifée avec une personne transgenre.