Hatik : "J'en peux plus des millionnaires qui chialent parce que leurs disques ne se vendent pas"

Share:
Sur ses réseaux sociaux, Hatik a poussé un coup de gueule, qui n'est pas passé inaperçu.

Amel Bent a tenu à s'exprimer sur les artistes qui se plaignent de cette situation difficile : "Si je n’exprime pas mon désarroi et ma colère concernant la situation actuelle des artistes, ce n’est pas par absence de conviction bien au contraire. En effet, moi aussi j’aimerais hurler contre celles et ceux qui font aujourd’hui de notre travail un non-sujet… [...] Mais l’injustice frappe tellement les vies ces temps-ci que je n’arrive même plus à me plaindre pour ma propre vie ou celle de qui que ce soit d’ailleurs. Je vois du pire que moi, ou pire que l’autre à chaque clic.”

Ce message, Hatik a souhaité le repartager en appuyant avec des mots encore plus forts. Il explique dans sa story, qu'il en a marre des millionnaires qui chialent parce que leurs disques ne se vendent pas, face à la situation de nombreux français avec leur travail, leur logement ou leur santé : "Enfin quelqu’un de sensé. Je n’en peux plus de ces millionnaires qui chialent parce que leurs disques ne se vendent pas. Alors que des gens perdent leur taff, leur logement, leur santé, leur vie".

Le message n'a pas été bien reçu par tous, comme en témoigne la réaction de Indifference Prod, qui a vivement réagi aux propos du rappeur : "Ces millionnaires comme tu dis, tu es bien content de les trouver pour payer tes séances studios, tes séminaires, tes clips, négocier tes avances et subvenir à tous tes besoins".