Eminem frôle la mort après l’intrusion d’un inconnu à son domicile

Share:
Qui a dit que la vie d’artiste ne comportait que de bons aspects ? Certainement pas Eminem ! En effet, le rappeur américain a connu une grosse frayeur durant le mois d’Avril après l’intrusion d’un inconnu à son domicile dans le but d’avoir sa peau.

Après plusieurs mois d’absence, Eminem a fait son comeback dans les bacs en collaboration sur l’un des derniers morceaux de Kid Cudi. Récemment, un dossier le concernant a été remis au goût du jour au moment de l’annonce des mémoires de Mariah Carey. En effet, selon une source proche qui s’est confiée à US Weekly, le rappeur aurait peur que le fait qu’il soit précoce resurgisse. « Le talon d’Achille d’Eminem a toujours été Mariah Carey. Ils avaient une relation très toxique. Il sait que Mariah va dire des choses très négatives sur lui. Il s’attend à l’assaut (…) Marshall est stressé par le fait que Mariah va dire qu’il était mauvais au lit ou qu’il était un amant égoïste parce qu’il a toujours été très peu sûr de lui à ce sujet. Elle le sait » a-t-elle révélé.

Mais cette fois-ci, c’est pour une autre histoire incroyable que la légende du Hip Hop a fait parler d’elle.

Eminem : un individu s’introduit chez lui pour tenter de le tuer

Bien que les faits aient eu lieu en avril dernier, un rapport publié par le Detroit Free Press ce mercredi 9 septembre 2020. C’est une histoire qui fait froid dans le dos. En effet, un certain Matthew David Hughes âgé de 27 ans se serait introduit chez Eminem afin de le menacer et de le tuer dans sa propre maison. Au moment des faits, celui qui pourrait de nouveau collaborer avec Rihanna s’est retrouvé face à l’individu dans son salon. Après un bref échange où Slim Shady a demandé ce que lui voulait l’intrus, ce dernier lui a avoué qu’il était venu pour le tuer. Fort heureusement, il a pu vite escorter l’homme qui a été maîtrisé par sa sécurité personnelle. Cela dit, les caméras de surveillance montrent que même s’il n’était pas armé, il rôdait depuis un moment vers chez lui. Des détails sur son état psychologique sont à venir. Détenu depuis le 5 avril, il va bientôt être jugé et sa caution actuelle s’élève à 50 000 dollars.