Le jour où Damso n’a pas voulu venir à son Planète Rap

Share:
Il y a quatre ans, Damso n’était pas venu à son Planète Rap pour la promotion de Batterie faible. Si vous avez loupé cet événement, on vous explique tout dans l’article.

En 2016, le rappeur Bruxellois dévoilait son premier album studio, intitulé Batterie faible. Comme de nombreux artistes de la scène urbaine, Damso a choisi Planète Rap pour la promotion. Mais le jeune homme a fini par boycotté la radio.

"À la base, je pensais que Skyrock me jouait. Je ne suis pas en France, je ne suis pas trop dans le game, je pensais que tout le monde passait. Peu de temps avant, Booba m’a appris le contraire. Il m’a expliqué que même les autres rappeurs qui avaient des Planète Rap n’étaient pas playlistés. Je n’y croyais pas trop mais je ne voulais déjà plus y aller. Je voulais déjà mettre une carotte mais j’étais encore hésitant. Tout ça s’est passé 3 jours avant le lundi du Planète Rap. J’ai hésité à venir mais quand ma manageuse m’a confirmé que je n’étais pas en playlist, j’ai pris ma décision. Je refuse qu’on me baise la gueule.

Quand tu vois des mecs comme ça qui boycottent ta musique, tu te dis que tu n’as pas de respect à avoir pour des gens qui n’en ont pas pour toi. Il ne faut pas nous prendre pour des cons. À Générations j’ai fait des titres en live mais ils passent “Autotune”. Je demande simplement qu’on respecte les artistes. Ça m’a fait chier quand j’ai réalisé l’arnaque. Pourtant j’avais préparé ce Planète Rap. J’avais prévu de balancer pas mal d’exclus notamment un autre feat avec Hamza. Je comptais me donner à fond comme lors du freestyle Couvre Feu, je voulais aussi venir avec une chanteuse ».


Alors qu’il avait prévu du très lourd pour l’émission, Fred Musa et Laurent Bouneau ont eu des réactions plutôt sobres sur les réseaux sociaux. « Je crois que je vais partir en vacances plus tôt que prévu », a ironisé Fred Musa, alors que le directeur des programmes de la radio constate que « Paris c’est loin, en effet, et le studio de Planète Rap encore plus… ».