Confinement : Lacrim craque...

Share:

Attention, il y a peut-être une surprise...

Les rappeurs sont des être humains comme les autres. Lacrim qui a pourtant fait plusieurs passages en détention n'en a pas moins ras-le-bol du confinement imposé par le coronavirus. Alors il craque. Dans une vidéo publiée ce matin, il raconte son mal-être...

Alors qu'il semble à peine réveillé et qu'il traîne au lit, Lacrim craque d'entrée de jeu.


"Septième jour de confinement, fils de p*te va ! Ah là là..."
Puis, il se recentre face à la caméra et sourit. On se demande alors ce qu'il va nous annoncer et effectivement, il nous dit : "Mais bon, j'ai une surprise, j'ai de la visite..." L'attente est à son comble...

Quand apparaît un magnifique petit chien qui fait littéralement fondre le rappeur. Lacrim est finalement un voyou au coeur tendre qui se laisse lécher les cheveux par une petite boule de poil...


On apprend alors que ce petit chien se nomme Nina
"Je vous présente Nina, elle tue sa race Nina ma fille"
Bon, évidemment, la street-cred de Lacrim va peut-être en prendre un coup mais c'est clairement la mignonnerie du jour, celle qui donne le sourire alors que clairement la situation ne s'y prête pas vraiment. Et puis, comme le dit Lacrim, on n'en est qu'au septième jour d'une situation amené à durer. Plus le temps va passer, plus on devrait voir des craquages comme celui-là sur les réseaux sociaux.
Franchement, c'est rigolo et ça fait du bien, on en redemande !